Plagiocéphalie et Ostéopathie

Plagiocéphalie et ostéopathiePlagiocéphalie et ostéopathie

La plagiocéphalie
La plagiocéphalie est souvent décrite comme un aplatissement unilatéral de l’occiput (souvent à droite). Il existe deux types de plagiocéphalie. Le premier type est la plagiocéphalie associée à une synostose (fusion prématurée d’une suture coronale ou lambdoïde). Le deuxième type de déformation est plutôt associé à des contraintes mécaniques pré ou post-natale. De plus, ce type de plagiocéphalie sans synostose a augmenté depuis que l’on a incité les parents à coucher les nouveau-nés sur le dos (début des années 1990) pour prévenir le syndrome de mort subite du nourrisson (MSN).

À part l’aplatissement de la tête, d’autres signes devraient amener les parents à consulter. Le nourrisson qui présente une plagiocéphalie manifeste souvent une difficulté à tourner la tête d’un côté, ses oreilles peuvent être implantées de manière asymétrique et son front est plus bombé du côté du méplat occipital.

Outil de mesure clinique
Lessard D.O. et Trottier D.O.* préconisent l’utilisation d’un outil de mesure clinique qui permet d’objectiver la déformation de la boîte crânienne présente dans les cas de  plagiocéphalie. Cet outil permet à l’ostéopathe et aux parents de constater les progrès obtenus grâce aux traitements en ostéopathie.

Cette mesure consiste à faire un moulage de la circonférence crânienne à l’aide d’une bande de thermoplastique. Une fois le moulage réalisé, il servira à faire différents calculs. Entre autre, l’ostéopathe pourra calculer la différence des diamètres obliques droit et gauche de la boîte crânienne. Cet indice permet de quantifier le degré de sévérité de la plagiocéphalie.

Suivi en ostéopathie
Plagiocéphalie et ostéopathie

Lors d’une étude menée par deux ostéopathes, il a été démontré que les traitements en ostéopathie peuvent contribuer à modifier les asymétries crâniennes des enfants de moins de 6½ mois présentant des signes de plagiocéphalie occipitale sans synostose (Lessard et Trottier, 2011)*. Leurs résultats se sont avérés comparables à ceux de d’autres études dans lesquelles les enfants ont été traités par le port d’une orthèse crânienne (casque semi-rigide).

Lorsqu’un nouveau-né présente une plagiocéphalie, il est recommandé de débuter les traitements en ostéopathie le plus tôt possible. Plus l’intervention est précoce et plus les chances de récupération augmentent. Idéalement, l’enfant devra être suivi sur une période de 4 à 6 mois à une fréquence de 2 traitements par mois.

Pour quantifier les progrès de l’enfant, l’ostéopathe pourra utiliser le moulage de la circonférence crânienne à intervalles réguliers (1 fois par mois). L’ostéopathe et les parents pourront aussi prendre des photographies de la tête de l’enfant dans les différents plans de l’espace pour documenter l’évolution de l’enfant. La prise de vue qui témoigne le plus des signes cliniques attribués à la plagiocéphalie est la vue supérieur qui objective le plan horizontal. Il est intéressant de mettre en corrélation les photographies du plan horizontal et les moulages de la circonférence crânienne.

La participation des parents dans le traitement
Les parents peuvent contribuer grandement au traitement de la plagiocéphalie s’ils sont disciplinés dans le positionnement de leur enfant. Premièrement, ils éviteront à tout prix que l’enfant ne dorme sur le côté aplati. Ensuite, ils privilégieront la position en décubitus ventral lors des phases d’éveil. Aussi, ils stimuleront la rotation de la tête du côté restreint en  présentant à l’enfant des objets d’intérêt : jouets, mobiles, visages familiers.

* Lessard S, et al., Exploring the impact of osteopathic treatment on cranial asymmetries associated with nonsynostotic plagiocephaly in infants, Complementary therapies in Clinical Practice (2011), doi: 10.1016/j.ctcp.2011.02.001

source : http://qualita.ca/exercices-et-conseils/plagiocephalie-et-osteopathie-mesures-objectives-cliniques/

 

si vous souhaitez plus de renseignements : www.qualita.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *